Itinéraire d'un emballage trié : le circuit du recyclage - Eco-Emballages

Les emballages ménager suivent un circuit complet : production, distribution, consommation, tri, collecte sélective, passage au centre de tri ou centre de traitement, recyclage en de nouveaux produits. Vos emballages triés sont collectés par un camion-benne spécifique qui les emporte dans un centre de tri. Dans le centre de tri, les emballages sont séparés matériau par matériau par un travail manuel et automatique : des trieurs ou des machines séparent les bouteilles en plastique transparent, les bouteilles en plastique opaque, les cartons, les briques alimentaires, les boîtes de conserves, les canettes, les aérosols…

260 centres de tri en France permettent le passage de la collecte locale à la taille industrielle nécessaire au recyclage. Le centre de tri conditionne en effet les matériaux en balles qui seront envoyées par camions ou bateaux dans des usines de régénération de la matière.

Les emballages en verre sont collectés par un camion-benne spécifique qui les emporte dans des plateformes de regroupement d’où ils repartent directement vers les usines de recyclage, sans tri complémentaire.

Le recyclage des emballages plastiques

  1. Tout commence avec le tri des citoyens, qui déposent leurs emballages en plastique - bouteilles et flacons uniquement, avec leurs bouchons - dans la poubelle adéquate.
  2. Les agents de collecte acheminent les emballages vers le centre de tri.
  3. On sépare les différents plastiques en fonction du matériau qui les compose : PET (plastiques transparents) et PEhd (plastiques opaques). Une fois triés, les plastiques sont compactés en balles d’environ 1 m3 puis transportés vers un centre de régénération.
  4. Les bouteilles en plastique sont débarrassées des indésirables (étiquettes, autres emballages en plastique de type barquette par exemple), elles sont broyées en paillettes et plongées dans l’eau.
  5. Les paillettes ou les granulés sont ensuite envoyés chez des recycleurs qui les transforment en de nouveaux produits ou en emballages.
  6. Les produitsrecyclés se retrouvent enfin sur le circuit de distribution puis sont consommés.

Le recyclage des emballages en verre

  1. Premiers maillons de la chaîne du tri, les citoyens trient tous leurs emballages en verre (bouteilles et bocaux) dans la poubelle ou les points d’apport volontaire réservés au verre.
  2. Les agents de collecte acheminent les emballages vers le centre de traitement.
  3. Le verre brut est débarrassé des indésirables (bouchons, étiquettes et parties métalliques) puis est broyé. La matière obtenue est appelée calcin.
  4. A l’usine verrière, le calcin est fondu à plus de 1 500°C. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme mais il est le plus souvent transformé en bouteilles.
  5. Les bouteilles recyclées sont remplies puis conditionnées au centre d’embouteillage.
  6. Les bouteilles en verre recyclé sont prêtes à être vendues. Elles arrivent sur le circuit de distribution puis sont consommées.

Le recyclage des emballages en carton

  1. Les citoyens trient tous leurs emballages en carton et les briques alimentaires dans le bac adéquat.
  2. Les agents de collecte acheminent les déchets d’emballage vers le centre de tri.
  3. Là, on va séparer le papier et les emballages en carton.
  4. A la papeterie, on enlève les étiquettes, agrafes, plastiques et autres indésirables dans un pulpeur, qui s’apparente à une sorte de mixeur. Une fois raffinées, les fibres sont essorées. Elles sont séchées puis pressées : on obtient de la feuille de papier, qu’on enroule en de grosses bobines.
  5. Une fois à la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveaux produits (cartons plats, enveloppes, plaques de carton ondulés), soit en emballages.
  6. Les produits issus du recyclage sont prêts à être mis en vente.

Le recyclage des emballages en acier

  1. Les habitants peuvent trier tous les emballages en acier (boîtes de conserve, canettes...) dans la poubelle des emballages recyclables.
  2. Les agents de collecte acheminent les emballages vers le centre de tri.
  3. On isole l’acier grâce à de gros aimants. Puis le métal est mis en paquets pour être transporté vers une aciérie.
  4. A l’aciérie, l’acier est broyé puis fondu à plus de 1 600°C dans les convertisseurs. Ensuite, grâce aux cylindres du laminoir, l’acier liquide est étiré et transformé en bobine, en barre ou en fil.
  5. L’acier arrive ainsi chez les industries clientes, qui le transforment en nouveaux produits (pièces automobiles, électroménager, chariot de supermarché...) et en de nouveaux emballages.
  6. Les produits issus du recyclage sont prêts à être mis sur le circuit de distribution.

Le recyclage des emballages en aluminium

  1. Premiers maillons de la chaîne du tri, chacun peut jeter ses emballages en aluminium (canettes, aérosols…) dans le bac adéquat.
  2. Les agents de collecte acheminent les emballages vers le centre de tri.
  3. L’aluminium est isolé manuellement ou à l’aide d’un séparateur magnétique. Il est ensuite compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage.
  4. On broie l’aluminium en le débarrassant de ses impuretés, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide.
  5. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes, qui le transforment en nouveaux produits (mobilier, fenêtres, cadres de vélos…) ou en emballages (canettes, aérosols…).
  6. Les différents produits recyclés sont prêts à être vendus sur le circuit de distribution pour être consommés.

Télécharger le player flash pour voir le site

Get Adobe Flash player